Contexte détaillé

Campagne A6M5-52 & G4M1-11
Avatar de l’utilisateur
JG13-Wulf
Major
Messages : 332
Belgique, Liège.
Âge : 24

Contexte détaillé

Message par JG13-Wulf » 07 août 2019, 13:18

Je rappel que la campagne est basé sur des missions réelles. Mais pour ne pas dépasser 2h à 2h30 de missions, le front utilisé est assez réduit et donc fictif.

Février 1943 :
La campagne de Guadalcanal peut être considérée comme terminée. Mais il reste encore bon nombre de nos forces sur l'île en train de combattre depuis la jungle et les collines. Il n'y a aucun moyen de leur venir en aide à cause des bases avancées US sur les îles Russell. Notre marine impériale ne peut atteindre Guadalcanal et revenir en sécurité en une nuit. Effectué un ravitaillement de nos forces ou permettre leur évacuation serait un carnage.

L'aviation ennemie est le principal danger pour nos navires. Notre objectif est de détruire les bases américaines dans les îles Russell et de permettre leur reprise par nos forces navales pour ensuite pouvoir avancer vers Guadalcanal.

Actuellement, l'aviation US ne se compose que de chasseurs et de bombardiers à court rayon d'action. Mais nos photos de reconnaissances sont claire. Les pistes sur les îles Russell sont capable d’accueillir des bombardiers moyen. Notre mission est de détruire les pistes et tous les avions d'attaque et de bombardement qui se trouveraient dessus.

Pour permettre la réussite de cette campagne, le haut commandement nous à assigné plusieurs escadrilles de bombardement. Celle-ci devrait être déployé dans les prochain jours sur les bases de Rabaul, de Bougainville et de la Nouvelle Géorgie.

Nos missions seront d'engager et de détruire l'aviation américaine et d'escorter les raids des bombardiers contre les bases et les convois de ravitaillement américains. Cette tâche sera extrêmement complexe. Nos appareils de reconnaissances ne sont pas encore parvenu à le trouver, mais les alliés ont mis en place un radar capable de repérer nos forces avant qu'elles n'atteignent leurs cibles. L'ennemi sera donc toujours au rendez-vous pour nous empêcher d'atteindre nos objectifs.

Mais votre détermination nous apportera la victoire !
Banzai !
"On disait avec humour que la croix de chevalier de la croix de fer faisait partie intégrante de l'uniforme officiel de cette unité."
Image
Répondre